Le mot est polysémique, mais le sens qui lui est le mieux connu est celui de la gestion de la cité. Faire de la politique revient à diriger les Hommes sur un territoire donné et parfois en dehors. Un pays mal géré ou non stable politiquement est un frein pour l’expansion des activités et le développement.

C’est la raison pour laquelle les traders tiennent compte de l’environnement politique d’un pays avant de miser sur ses devises. Puisque trader c’est faire du commerce de devises, ce dernier ne peut risquer ses investissements dans une économie non ordonnée. Nous verrons comment la politique influence le cours des actions en bourse à travers l’action Orange.

Généralement…

Chaque société possède un système politique qui lui est propre. Certains de ces systèmes sont mieux gages de stabilité politique que d’autres. Ce sont par exemple la démocratie, ou la monarchie dans certains cas. Les traders n’investissent en effet que dans des économies très stables, car la politique peut modifier de façon significative la montée et la baisse des actions.

Dans un système démocratique par exemple, les droits de propriété sont respectés. La liberté d’entreprise et la liberté d’expression sont de mise. Tout le monde peut choisir le travail qui lui plaît et profiter de son argent quand il réussit. Ce système est favorable aux investisseurs et avec un tel système politique, les actions n’ont aucune peine à se trouver à la hausse ou à être constantes. Certes, les choses ne sont toujours pas roses, mais une économie démocratique est toujours plus résistante.

Ce n’est pas le cas pour les autocraties par exemple. Une autocratie pour un investisseur n’est aucunement synonyme de stabilité. Le pouvoir se retrouve entre les mains d’une seule personne et les investisseurs sont bien obligés de faire allégeance au dictateur afin de se retrouver dans ses bonnes grâces. La stabilité peut durer plusieurs années, mais empêche néanmoins les investisseurs de faire des prévisions sur le long terme.

Dans une économie socialiste par contre, les conditions sont plus ou moins bonnes pour les investisseurs. Cependant, des taxes très élevées sont prélevées sur leurs entreprises pour payer les différents services gratuits offerts à la population. Quant aux pays communistes, ils ne seraient même pas dans le listing des investisseurs pour un quelconque investissement.

L’action Orange

Orange est une société française cotée en bourse. Cette grande société est le leader français du secteur des télécommunications. Ses prestations ont rapport à la téléphonie mobile et à l’internet. Créée en 1988, sa capitalisation boursière est de l’ordre de plus de 32 millions d’euros en 2017. Elle fait partie des entreprises avec lesquelles l’indice boursier national CAC 40 est calculé.

Avant de devenir Orange, l’entreprise s’appelait France Télécom. L’État français y détenait un quota important de parts mais en 2004, ce quota est passé à moins de 50% ; ce qui a conduit l’entreprise à devenir une société privée. C’était la première main de la politique sur la société Orange.

Entre 2005 et 2012, elle va racheter plusieurs sociétés de téléphonie mobile dans le monde entier. En Espagne, elle rachètera Amena puis Meditelecom au Maroc. Ce sera ensuite le tour de CCT au Congo. C’est en 2013 qu’officiellement, France Telecom deviendra Orange.

L’action Orange vue sur optionmag.fr a été dans son parcours très influencée par la politique. L’État français et le rachat de sociétés dans d’autres pays du monde l’ont fait grandir. Aujourd’hui, elle est à 14,75 dollars. Les prévisions font état de légères hausses d’ici quelques années. Aussi, la société a récemment investi encore dans ce domaine des réseaux qu’elle maîtrise si parfaitement. Investissements qui ne font que confirmer la hausse de sa valeur.